SAISON  2017-2018

Quatre sessions rythment l'année musicale de l'orchestre.  

Voici le programme pour 2017-2018..!

- SESSION #26 - AUTOMNE 2017 -

PROGRAMME
 

Antonín Dvořák

 Scherzo capriccioso Op. 66

 

En 1883, Antonín Leopold Dvořák entreprend l'écriture du Scherzo capriccioso. La diversité des tempéraments, la pluralité des humeurs et couleurs confèrent à ce scherzo une originalité évidente qui permet au compositeur de rencontrer un grand succès lors de sa création. Pleine de panache et de douceur, cette œuvre traduit à la fois un héritage issu de la musique savante et du menuet en particulier, et une modernité de par son caractère virtuose et sa richesse de timbres.

 

Sergueï Prokofiev

 Roméo et Juliette : Suite n°1 Op. 64 bis
& Suite n°2 Op. 64 ter (extraits)

Après plusieurs refus de ballets russes (Kirov, Bolchoï) qui le jugeaient rythmiquement complexe et par certains aspects inaudible, le ballet Roméo et Juliette, op. 64, de Prokofiev, n’est finalement créé qu'en 1938 à Brno en République tchèque, où il reçoit un très bon accueil. Ballet en trois actes composé en 1935, peu après le retour du compositeur en URSS, et basé sur la pièce de William Shakespeare, cette composition figure parmi les œuvres importantes de la musique russe du 20ème siècle.

George Gerswhin

 Ouverture Cubaine

 

De l’écriture de chansons, arrangements, enregistrements et comédies musicales aux œuvres orchestrales et vocales telles que la Rhapsodie in blue, Un Américain à Paris et Porgy and Bess, George Gershwin est reconnu comme le plus grand compositeur de la « musique de genre ». L’Ouverture cubaine, initialement appelée « Rumba », est une synthèse entre une écriture héritée de la musique savante et des couleurs et rythmes issues des Caraïbes. Une musique pleine de vie, dans laquelle la danse se mêle à une écriture mélodique suave et moelleuse !

 

- SESSION #27 - HIVER 2018 -

PROGRAMME
 

Giuseppe Verdi

 La Force du Destin, Ouverture

 

En 1862, Giuseppe Verdi écrit un opéra sur les thèmes de l'amour, de la vengeance et de la mort comme destinée inéluctable : « La Forza del destino ». Sa fameuse ouverture, passionnée, est ainsi marquée par une dualité thématique forte entre d'une part une course effrénée vers l’inéluctable, et d'autre part une mélodie romanesque soumise à un danger constant.

 

Piotr Ilitch Tchaïkovski

 Symphonie n°5, op. 64 en mi mineur

80 ans après la création de la célèbre symphonie n°5 de Ludwig Van Beethoven, dite « la symphonie du Destin », Piotr Ilitch Tchaïkovski compose la sienne, au sein d'une trilogie souvent nommée « les symphonies du destin » ou encore « cycle du fatum ». Beethoven laisse-t-il un héritage spirituel et personnel avec sa symphonie n°5 ? Une curiosité peut-être : de Beethoven à Prokofiev et Chostakovitch, en passant par Tchaïkovski, Mahler et Brückner, les 5èmes symphonies de ces compositeurs révèlent une similitude dans leur processus de création et dans leur pouvoir expressif et artistique : elles questionnent la place de l'Homme dans le monde et le sens de la vie.

L'orchestre a joué sous la direction
de Léo Warynski.

Cliquez ici pour en apprendre plus sur
Léo Warynski, notre chef invité !

 

- SESSION #28 - PRINTEMPS 2018 -

 

PROGRAMME
 

Maurice Ravel

 Valses nobles et sentimentales

D'un tempo lent à un tempo rapide, d'une glissade à un saut, la valse, populaire et raffinée, a nourri nombre de soirées citadines en rassemblant des couples de toutes origines sociales autour d'un même pas de danse.

Dans ses Valses nobles et sentimentales écrites en 1911, Maurice Ravel élabore une écriture contrastée et pourtant unifiée. Défenseur de la musique contemporaine, mais aussi admirateur de Mozart, Couperin, Rameau, Saint-Saëns, il développe un style mêlant héritage et modernité. Sa fascination pour les nouvelles musiques (jazz et blues) et son imprégnation par la musique hispanique donnent à son œuvre un caractère mouvant, vivant, aux harmonies suaves et surprenantes.

Modeste Moussorgski

Les Tableaux d’une exposition 

Initialement écrits pour piano par Modeste Moussorgski en 1874, Les Tableaux d’une exposition sont orchestrés en 1922 par Maurice Ravel, qui reste très proche de la composition initiale. Moussorgski compose Les Tableaux d’une exposition en hommage à son ami artiste Viktor Hartmann. Après la mort de Hartmann, l'exposition de ses œuvres inspire à Moussorgski cette sorte de déambulation au travers de 11 tableaux successifs, caractérisée par une écriture musicale représentative, voire imitative. A son écoute, l'auditeur pourra mettre des images sur les différentes sonorités et lignes musicales.

- SESSION #29 - ETE 2018 -

PROGRAMME
 

Voyage entre Europe de l'Est et Amérique du Sud dans un répertoire tourné vers le folklore ! 

Zoltán Kodály, Béla Bartók et Alberto Ginastera introduisent au sein de leurs compositions une part de l'histoire culturelle de leur pays, dont ils nourrissent leur langage musical

Zoltán Kodály

 Háry János : Suite

La Suite pour orchestre Háry János est tirée de l’opéra créé en 1926 sur un livret hongrois de Béla Paulini et Zsolt Harsanzi, qui relate les exploits de Háry, paysan et soldat vétéran de l'armée autrichienne. Venez découvrir le cymbalum, instrument d'origine hongroise souvent utilisé dans les musiques populaires !

Béla Bartók

Suite de danses (extraits)  

La Suite de danses est créée le 19 novembre 1923 pour célébrer le cinquantième anniversaire de la capitale hongroise Budapest. Le langage musical de Béla Bartók est inspiré par des mélodies arabes, roumaines, slovaques et hongroises.

Alberto Evaristo Ginastera

Estancia : quatre danses  

Dans le ballet Estancia, Alberto Ginastera peint la vie campagnarde en Argentine et s'inspire du quotidien des gauchos dans la pampa, tel que décrit dans le poème épique Martín Fierro de José Hernández, ouvrage majeur de la littérature argentine. Ginastera en tire une suite pour orchestre en 4 mouvements, créée le 12 mai 1943 à Buenos Aires, qui fait la célébrité du compositeur.

L'orchestre a joué sous la direction de Nicolas Agullo.

Cliquez ici pour en apprendre plus sur Nicolas Agullo, notre chef invité !

 

© Orchestre Les Clés d'Euphonia - 2019

  • White Facebook Icon

sur facebook